Author: Delera

Une entreprise familiale, PISIOSSE, d'Ejea de los Caballeros, spécialisée dans l'hôtellerie dans des bâtiments historiques réhabilités, a acquis le monastère de Huesca à la suite de la faillite de la Fundación PROGEA Le 10 novembre, ce monastère a été vendu aux enchères par ordre du Tribunal de commerce numéro 2 de Saragosse, et la société PISIOSSE S.C. en a été chargée. L'ensemble, d'une superficie bâtie d'environ 10 000 m2 sur un terrain de 29 000 m2, a été déclaré Monument historique-artistique national par décret royal du 16 novembre 1979 par le ministère de la Culture, et le 16 février 2004, il a été déclaré Site d'intérêt culturel. Il est donc soumis à la législation aragonaise en matière de protection du patrimoine historique. Le monastère a été fondé au XIe siècle et sa configuration actuelle est le produit de différentes étapes de construction du XIIe au XVIIe siècle. Son état général de conservation est tout à fait acceptable, notamment grâce à l'intervention sur les toits réalisée ces dernières années par la Fondation PROGEA, même si, après la crise qui a commencé en 2008 et la faillite du groupe PROGEA, les travaux de récupération et de conservation avaient été interrompus et sont encore nécessaires. PISSIOSE a été en communication permanente avec la Mairie de Casbas dès le moment où elle a manifesté son intérêt pour ce monument, et a expliqué ses projets pour le monument à la mairesse, qui les a accueillis. Ainsi, parmi les objectifs de PISSIOSE figure l'ouverture d'un hôtel deux ou trois étoiles de 25 ou 30 chambres - adapté à la structure et à la distribution intérieure du bâtiment historique, sans grandes modifications, étant donné la magnifique conservation de ses espaces intérieurs jusqu'au XVIIe siècle -, la création d'une bibliothèque et d'un centre de numérisation des collections spécialisées en histoire médiévale, composé des fonds bibliothécaires de plusieurs éminents professeurs et maîtres de conférence de l'Université de Saragosse, de salles de classe, de salles de réunion et d'espaces multifonctionnels pour les activités culturelles, sociales et commerciales, etc., un espace de coworking et un incubateur pour les projets d'entrepreneuriat rural, un centre d'information touristique et un magasin de souvenirs et d'artisanat local. Une éventuelle petite utilisation résidentielle ou de soins pour les personnes âgées selon des modèles de gestion et de traitement innovants adaptés à la réalité des zones rurales faiblement peuplées est également envisagée. Toutes ces actions seront menées selon les principes suivants : Préservation et restitution, dans la mesure du possible, de l'aspect original de l'ensemble en fonction des différentes périodes de sa construction. Programmation de ces actions à court, moyen et long terme mais en maintenant leur continuité, sans interruptions indues. Valorisation et restitution des locaux et mise en œuvre des activités proposées qui leur sont associées au fur et à mesure qu'ils sont prêts à être utilisés immédiatement, sans reporter - si possible - leur mise en œuvre jusqu'à l'achèvement du plan de travaux de réhabilitation. Durabilité économique et réinvestissement d'une partie des bénéfices dans le monastère lui-même et ses activités publiques. Les utilisations lucratives seront gérées par une société commerciale dont les bénéfices contribueront tant à la récupération et à la conservation du complexe monastique qu'aux activités non lucratives qui seront confiées à une fondation spécialement créée à cet effet. Durabilité environnementale : toutes les actions à mener viseront, dans la mesure où cela est techniquement possible dans le cas d'un complexe médiéval, à améliorer l'efficacité énergétique, l'utilisation rationnelle de l'eau et des ressources naturelles, à contribuer à la transition énergétique et à la lutte contre le changement climatique. DELERA, cabinet de conseil spécialisé dans l'accompagnement de projets de développement rural innovants et repeuplés, a conseillé et assisté son client PISIOSSE tout au long de ce processus et se félicite d'avoir contribué à la récupération et à la valorisation de ce projet culturel, social et entrepreneurial en faveur du patrimoine aragonais et du développement de la commune de Casbas de Huesca et de toute la région de Hoya de Huesca - Plana de Uesca....

Les subventions seront accordées par ordre de demande aux petites municipalités ayant des projets énergétiques. Dépêchez-vous, elles seront épuisées vite !   L'IDAE (Institut pour la diversification et l'économie d'énergie) lance un appel à candidatures pour l'octroi de subventions dans le cadre du programme DUS 5000, qui s'inscrit dans le plan d'aide aux projets singuliers d'énergie propre dans les petites municipalités ou celles qui risquent de se dépeupler. L'aide sera accordée directement (dans l'ordre de présentation des demandes, et non sur une base concurrentielle) pour cinq types d’actions:   ACTION 1 : Réduction de la demande et de la consommation d'énergie dans les bâtiments et infrastructures publics. ACTION 2 : Installations de production d'électricité renouvelable pour l'autoconsommation. ACTION 3 : Installations de production thermique renouvelable et réseaux de chaleur et/ou de froid. ACTION 4 : Lutte contre la pollution lumineuse, éclairage efficace et intelligent, Smart Rural et TIC. ACTION 5 : Mobilité durable.   L'investissement minimal à réaliser est de 40 000 € et le maximal est de 3 000 000 €.   Les demandes peuvent être soumises entre le 5 novembre 2021 et le 5 novembre 2022 ou plus tôt, si le budget alloué est épuisé.   Delera dispose de l'équipe de gestion administrative et technique nécessaire pour soutenir les petites municipalités qui souhaitent demander ces subventions. Si vous avez besoin de plus d'informations ou d'aide : delera@delera.eu / 679 10 18 74 (Miguel Martínez Tomey)...

Le podcast Quiero ser Rural présente une interview du directeur général de Delera. Miguel Martinez Tomey parle des stratégies et des approches dont le milieu rural a besoin pour tirer parti des immenses possibilités que la vie à la campagne offre aux personnes et aux entreprises. La crise du Covid-19 sera-t-elle le tournant d'une nouvelle génération de repeuplement rural ? (Cliquez sur l'image pour écouter le podcast -en espagnol-) ...

Le Journal officiel d'Aragon a publié aujourd'hui l'appel à subventions du Fonds de cohésion territoriale d'Aragon, qui financera 100% des projets de développement promus par les familles, les entreprises et les organisations à but non lucratif dans les 636 municipalités les plus dépeuplées d'Aragon. Il y a une ligne de subvention pour les dépenses courantes des entreprises jusqu’à un maximum de 5.000 euros d'aide par demande pour la création d'entreprises d'économie sociale et pour encourager l'embauche de jeunes ayant terminé leurs études universitaires ou de formation professionnelle. Quatre autres lignes consacrées à l'investissement, avec des aides pouvant atteindre 20.000 euros, s'adressent à des secteurs capables de créer de nouvelles opportunités économiques basées sur les ressources endogènes du territoire dans le but de fixer la population. Une aide est également envisagée pour la fourniture de services sociaux et de services complémentaires à domicile, la transformation et la commercialisation de produits agro-écologiques et d'aliments artisanaux, pour renforcer la sylviculture locale avec la transformation et la diversification des produits forestiers et, enfin, pour promouvoir la création de services mobiles qui ne mettent pas en péril les services locaux déjà existants sur place. Pour les organisations à but non lucratif et les familles, les dépenses courantes des plans de formation spécialement conçus pour promouvoir le travail indépendant des femmes et la productivité des entreprises sont financées. Une autre ligne soutient la création et la promotion d'activités par des associations culturelles et sportives locales, en développant des événements de qualité qui augmentent l'estime de soi et soutiennent le secteur culturel professionnel. Les deux lignes peuvent accorder un maximum de 10.000 euros par demandeur. Il y a deux autres lignes : une ligne esgt destinée à aider les entités sociales à renforcer les moyens disponibles pour le transport social adapté, avec un maximum de 20.000 euros d'aide, et une autre ligne spécifique pour des particuliers, qui permet d'investir jusqu'à 10.000 euros dans des maisons individuelles dans les villages pour adapter résidences principales de personnes âgées et dépendantes. Date limite de présentation : 16 juillet 2020. Si vous en avez besoin de plus d'informations ou d'aide : delera@delera.eu / 679 10 18 74 (Miguel Martínez Tomey)...

El Director Ejecutivo de Delera, Miguel Martínez Tomey, en su calidad de Presidente del Rolde de Estudios Aragoneses y miembro del Centro de Estudios sobre Despoblación y Desarrollo de Áreas Rurales, compareció el 15 de junio en la Comisión para la Reconstrucción Social y Económica tras la Covid-19 (grupo de trabajo sobre la Unión Europea) del Congreso de los Diputados. Puede acceder al video de la sesión pinchando  aquí, y al texto de su intervención pinchando aquí....

La Fase 2 permite abrir al público todos los comercios y servicios profesionales así que ¿por qué no aprovecharla? Lo único que comerciantes y clientes hemos de hacer es aplicar las precauciones y medidas que explicamos en este artículo.

Estaban previstos en el Real Decreto-ley 11/2020, de 31 de marzo. Se puede aplicar a los créditos concedidos desde el 18 de marzo hasta un límite de 1,5 millones de euros y se reserva el 50% de su dotación para garantizar los préstamos a autónomos y pymes. También se ha duplicado la línea específica ya existente para el sector turístico.

Esta web no utiliza cookies ni recopila información de quienes la visitan. Ista web no fa servir cookies ni replega informazión de qui la vesita. This website does not use cookies or collect information from visitors. Ce site n'utilise pas de cookies et ne collecte pas d'informations sur ses visiteurs. .